Qu’est-ce qu’un gong tibétain et comment fonctionne-t-il ?

La thérapie par le son est utilisée depuis longtemps pour gérer un large éventail de problèmes de santé. C’est l’un des moyens les plus rapides et les plus efficaces de rétablir l’harmonie et de se détendre. Les traitements par le son sont basés sur la compréhension que toutes les formes de matière, y compris les cellules de notre corps, vibrent à différentes fréquences. Des facteurs tels que le stress, la dépression et la maladie font vibrer les cellules et les organes de notre corps à des fréquences non optimales. La méditation du Gong tibétain est un type unique de pratique sonore qui implique l’utilisation de sons et de vibrations thérapeutiques pour provoquer la guérison.

Le gong tibétain a de nombreux avantages thérapeutiques, mais son objectif plus profond est la conscience et l’appréciation sans jugement du moment présent. La thérapie sonore de gong tibétain est pratiquée depuis des milliers d’années. Les gongs existent depuis l’âge du bronze, où ils étaient utilisés dans les cérémonies de guérison chamaniques annonçant le début des cérémonies. Aujourd’hui, les amateurs croient que les séances de gong peuvent aider à réduire le stress et à libérer les blocages émotionnels.

Le gong tibétain, l’instrument à l’énergie la plus forte

Tout type de musique peut être thérapeutique, mais le gong tibétain a l’énergie la plus puissante. Il est utilisé depuis l’Antiquité pour la pratique spirituelle et cérémonielle. Pendant des millénaires, le son a été utilisé comme un outil pour éveiller des états profonds de conscience, pour étendre la conscience et corriger des déséquilibres énergétiques.
Le son du gong tibétain vibre avec les lignes énergétiques du corps et les équilibre. L’énergie de la Kundalini, l’énergie silencieuse dans le chakra central, est libérée et elle monte le long du canal énergétique central le long de la colonne vertébrale, ce qui peut être ressenti comme un picotement subtil dans les muscles ou comme un léger inconfort s’il y a des blocages le long des lignes énergétiques. La thérapie par le Gong tibétain a également un effet bénéfique sur les personnes sourdes ou malentendantes. Bien qu’ils n’entendent pas de sons, ils peuvent ressentir leurs vibrations.

Le gong tibétain ressemble à un disque métallique plat suspendu verticalement entre deux cordons. Ce type d’instrument a tendance à être plus grand et convient aux zones avec de grands espaces, comme un temple ou un jardin extérieur. Les gongs tibétains ne sont pas souvent vus dans les maisons. Cependant, certains sont de taille de table pour un usage personnel pratique. Lorsque vous cherchez à acheter des gongs de méditation pour votre pratique, vous pouvez choisir parmi de nombreux types différents.

Comment pratiquer la méditation du gong ?

Initialement, le gong tibétain est joué très doucement. A mesure que la séance de méditation progresse, le volume augmente progressivement. Le son du gong est fréquemment modifié pour éviter de produire un rythme fixe et monotone. Les stimuli auditifs du processus du bain de gong conduisent à l’entraînement, une forme de fréquences d’ondes cérébrales modifiée de manière bénéfique. Le premier état des ondes cérébrales à atteindre est l’alpha, qui est défini par des fréquences comprises entre 8 et 12 Hz. Les ondes cérébrales alpha sont associées à la créativité et aux sentiments de relaxation. Cet état est rapidement suivi d’un afflux d’ondes cérébrales thêta, qui se situent entre 4 et 7 Hz. Normalement, l’état des ondes cérébrales thêta est associé à la méditation profonde, à l’hypnose et au sommeil paradoxal.

Par ailleurs, pour en savoir davantage sur les bols chantants, cliquez ici.

(25)